La RATP teste un bus Solaris à hydrogène

En début de semaine, la RATP a débuté l’expérimentation d’un bus à hydrogène en condition réelle d’exploitation avec voyageurs sur la ligne 185. Fabriqué par Solaris, ce bus de 12m sera soumis à une batterie de tests techniques drastiques. Il sera basé au centre bus de Thiais, dans le Val-de-Marne. L’hydrogène sera fourni par la station d’Air Liquide située sur la commune des Loges-en-Josas dans les Yvelines

Cette expérimentation complète celles lancées avec des bus Van Hool et Safra (7 bus au total) par Île-de-France Mobilités. Le Groupe permet ainsi à la filière hydrogène et aux constructeurs de matériels roulants de tester dans des conditions réelles d’exploitation les matériels à pile à combustible qu’ils développent.

« Le groupe RATP, engagé pour le développement des villes intelligentes et durables, est fier de collaborer avec Solaris pour tester son bus hydrogène Urbino 12 », commente Marie-Claude Dupuis, directrice générale adjointe, en charge de la stratégie, de l’innovation et du développement. « L’hydrogène est en effet un enjeu majeur pour les années à venir. À travers cette expérimentation, le Groupe continue à être à la pointe de la transition énergétique en testant de nouvelles énergies », conclut-elle.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting