Une convergence autour de l’hydrogène au Mans

Lors de la présentation des festivités du centenaire des 24 h du Mans, la métropole et la région Pays de la Loire ont évoqué leur vision de l’hydrogène et de ses applications dans la mobilité.

« Une fierté et un événement mondialement connu qui fait rayonner tout le territoire » : voici en quels termes la Présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a qualifié cette édition 2023 des 24 h du Mans, celle du centenaire. Si l’Automobile Club de l’Ouest entend bien mettre l’hydrogène en avant (voir notre précédent article), il en est de même pour la région. Mme Morançais a d’abord tenu à saluer deux producteurs d’hydrogène renouvelable implantés sur le territoire : Lhyfe et Qairos. Elle a ensuite évoqué les projets de la région, qui souhaite se doter d’un TER bimode (électrique-hydrogène) et développer le retrofit. Récemment, le conseil a décidé d’accompagner la métropole du Mans pour l’acquisition de bennes à ordures ménagères.

Présent à la conférence, le maire du Mans et Président de la métropole, Stéphane Le Foll, a réaffirmé son engagement pour l’hydrogène. Ecoutez-le évoquer, dans notre interview, l’écosystème autour du Mans et le symposium H2 qui participe aussi à la renommée de la ville.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting