Le Syndicat Mixte des Transports Artois Gohelle ose l’hydrogène


Ce n’est pas tout à fait un scoop, mais c’est désormais officiel : le SMT AG a décidé de se lancer dans le bus à hydrogène. Ce choix en faveur d’une mobilité durable s’inscrit dans un projet plus global de développement de 6 lignes BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) qui permettront de mieux irriguer les principaux pôles d’échanges du territoire que sont Lens, Béthune, Hénin-Beaumont, Carvin, Bruay-LaBuissière, Libercourt, Auchel…

Cette solution de mobilité innovante et exemplaire contribuera à renforcer la nouvelle image économique de l’ancien bassin minier au coeur de la Région des Hauts-de-France.

La technologie sera déployée dans le futur dépôt de bus d’Houdain, actuellement en construction. Le SMT AG l’équipera d’une station d’avitaillement hydrogène capable de recharger des bus équipés de piles à combustible. ENGIE sera l’opérateur de cette station, à travers sa filiale GNVERT. Elle utilisera un électrolyseur fourni par McPhy, afin de produire de l’hydrogène à partir d’énergies renouvelables.

La future ligne Bulle 6 sera la première de France exclusivement exploitée avec des bus à hydrogène, à partir du printemps 2019. Les bus en question seront made in France, et produits par l’entreprise Safra.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting