Les Hauts-de-France se dotent aussi d’une feuille de route sur l’hydrogène

Réunie en session plénière, l’assemblée des Hauts-de-France a adopté sa feuille de route pour le développement d’une filière hydrogène décarbonée. La région a plusieurs atouts à faire valoir, dont des plateformes énergétiques de niveau européen comme à Dunkerque, une position favorable d’interconnexion avec le Nord européen et un tissu industriel développé et sensibilisé à la réduction des gaz à effets de serre. Il faut noter que c’est sur le territoire, à Houdain (Pas-de-Calais) qu’est entré en service le premier bus à hydrogène.

La feuille de route se double d’un plan d’action, qui repose sur plusieurs grands objectifs visant à structurer la filière. Ce plan, qui bénéficiera notamment de fonds alloués à la réalisation de rev3 (Troisième révolution industrielle), passe en particulier par le soutien de la Région aux collectivités et entreprises pour l’acquisition de bus et de véhicules roulant à l’hydrogène, ainsi que par la mise en place de conditions favorables à l’expérimentation de l’hydrogène dans les réseaux actuels de gaz. La Région soutiendra aussi les expérimentations innovantes, que ce soit en matière d’usage, de stockage ou de production.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting