Lhyfe va produire de l’hydrogène vert pour la Deutsche Bahn

Lhyfe hydrogène Deutsche Bahn
Lhyfe va produire de l’hydrogène vert pour la Deutsche Bahn

Le train à hydrogène n’est pas mort en Allemagne. L’équivalent de la SNCF Outre-Rhin a commandé à Lhyfe un site de production d’hydrogène vert à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg.

Situé dans le centre d’innovation de DB Energie, une filiale du groupe ferroviaire, ce site aura une capacité de production annuelle allant jusqu’à 30 tonnes (capacité d’électrolyse installée de 1 MW). Il sera alimenté avec de l’électricité verte de Deutsche Bahn. Le transporteur fait tester par DB Energie de nouvelles technologies, dont l’hydrogène. Et ce partenariat avec Lhyfe s’inscrit dans le cadre du projet « H2goesRail ». Concrètement, un train alimenté en hydrogène vert sera mis en service cette année sur un itinéraire d’essai dans le Bade-Wurtemberg, entre les villes de Tübingen, Horb et Pforzheim.

La première usine de Lhyfe en Allemagne

« Le train à hydrogène constitue une alternative propre et efficace au train conventionnel à moteur diesel, car il n’émet pratiquement pas de CO2. Le projet H2goesRail est pionnier dans le domaine du transport propre de passagers et de marchandises », déclare Luc Graré, Responsable Europe de l’est et Europe centrale chez Lhyfe.

Le site de Tübingen est donc la première usine du groupe en Allemagne. Un autre site de 10 MW est en cours de construction à Schwäbisch Gmünd, et produira jusqu’à 4 tonnes d’hydrogène vert par jour. Lhyfe a pour objectif de devenir un acteur majeur du secteur de la mobilité et de l’industrie par le biais de la livraison d’hydrogène vert en conteneur (bulk) en France et en Allemagne d’ici 2025.

Vous voulez en savoir plus sur Lhyfe et le train à hydrogène de la Deutsche Bahn ? Alors nos derniers articles sur le producteur d’hydrogène vert devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Lhyfe ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT