Mercedes : un pionner de l’hydrogène

Mercedes l'hydrogène

La question n’était pas de savoir si la firme à l’étoile (Mercedes) allait se lancer dans l’hydrogène, mais quand. Et maintenant, on le sait, ce sera en 2017 avec le GLC F-Cell. Ce premier modèle de série arrivera à temps pour venir concurrencer le prochain SUV de Hyundai venant remplacer l’ix35 FC et les modèles de Toyota et Honda. Pionner de cette technologie, dont il fait la promotion depuis plusieurs décennies; le groupe Daimler est celui qui dispose de la plus grande expérience. Il totalise à ce jour 12 millions de km parcourus par sa flotte de véhicules (8 millions en voiture, 4 millions en bus). Le dernier modèle qui avait été produit était la B200 F-Cell, dont trois exemplaires ont réalisé un tour du monde en 2011 pour les 125 ans de Mercedes.

Plus qu’un simple constructeur, Mercedes est aussi un acteur de la filière. Il produit des piles à combustible dans le cadre de la société AFCC. Il est aussi partenaire du groupement H2 Mobility, qu’il assiste pour la constructeur d’une infrastructure de remplissage.

Le groupe Daimler a également annoncé le lancement commercial en 2018 d’un bus Citaro à l’hydrogène.

Vous voulez en savoir plus sur Mercedes ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde