Mob-ion & Pragma s’allient dans le scooter à hydrogène

A l’occasion du salon Hyvolution, les deux sociétés annoncent leur partenariat. Elles vont développer en commun une version hydrogène du scooter électrique connecté AM1 de Mob-ion.

C’est une surprise, car Mob-Ion communiquait il n’y pas si longtemps avec STOR-H, la filiale d’Aaqius. Tous deux avaient d’ailleurs présenté leur projet au congrès Horizons Hydrogène, les 29 et 30 novembre dernier. Mais, des difficultés ont empêché d’aller plus loin. Cela n’a pas dissuadé Mob-Ion qui voulait de toute façon sortir un scooter à hydrogène.

Quoi qu’il en soit, c’est Pragma Industries qui va collaborer sur la version hydrogène de l’AM1, un scooter connecté AM1 garanti 4 ans ou 60 000 km, et conçu pour durer. Elle va fournir une pile à combustible et une bouteille contenant 6,8 kg d’hydrogène pour procurer une autonomie d’au moins 150 km. La société fondée par Pierre Forté s’est fait connaître à travers les vélos et les triporteurs. Elle veut se diversifier dans les scooters et ce partenariat avec Mobi-Ion lui permet d’aborder ce nouveau marché dès 2023.

Comme l’explique le Président de Pragma, « le scooter à hydrogène fait sens pour la livraison et évite le problème du déploiement de bornes ou de système d’échange de batteries, et il justifie encore plus l’installation de stations mutualisées où l’on peut faire le plein à la fois de vélos et d’autres véhicules ». Un concept qui va dans le sens de ce préconise Atawey…

Au-delà de ces collaborations sur des véhicules, Pragma veut par ailleurs créer des écosystèmes de mobilité H2 complets, incluant du sourcing d’hydrogène décarboné, des bornes de distribution d’hydrogène et des services associés.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting