Accord sur la mobilité H2 à Bordeaux

HDF Energy, Teréga Solutions et les taxis Hype ont décidé de coopérer afin de contribuer au développement de la mobilité hydrogène dans la métropole de Bordeaux.

Annoncé sur LinkedIn, ce protocole d’accord prévoit en particulier d’étudier le lancement d’une coentreprise destinée à déployer des stations de distribution d’hydrogène vert, afin d’accélérer et massifier les usages de mobilités hydrogène, lourde et légère.

Parmi ces acteurs, le local de l’étape est HDF Energy, qui va mettre en service en fin d’année une usine de piles à combustible à Blanquefort, sur le site d’une ancienne usine de boîtes de vitesses de Ford. Elle va produire des piles à combustible de forte puissance, pour les marchés de la mobilité lourde, à savoir le maritime et le ferroviaire.

Basé à Pau, Terega s’investit dans le développement de la filière hydrogène. En tant qu’opérateur d’infrastructures gazières, sa mission est d’adapter son réseau pour faciliter l’injection de gaz renouvelables. (Notre dernier article sur Téréga est à retrouver ici)

Enfin, Hype souhaite décliner son modèle de taxis à hydrogène en dehors de Paris. La compagnie développe également un réseau de stations permettant de mutualiser les besoins en ravitaillement de plusieurs types de véhicules. (Notre dernier article sur Hype est à retrouver ici)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde