Namx va lancer des Capxstores

Au Mondial de l’Auto, le fondateur de la marque, Faouzi Annajah a annoncé les préventes de son SUV à hydrogène, ainsi que le déploiement d’un système de distribution pour des cartouches d’hydrogène.

Moyennant 1000 euros d’acompte, sur le stand et en ligne sur le site de Namx, il est possible de réserver les 2022 premiers exemplaires (numérotés) du HUV, le SUV à pile à combustible de cette jeune marque française.

Et ce n’est pas tout. Lors de sa présentation, le fondateur et PDG de Namx a dénoncé le manque d’infrastructures. Il a par ailleurs pointé le coût des stations d’hydrogène, estimé à 2 millions d’euros, avec le génie civil. Sa solution propriétaire de capsules d’hydrogène représente donc une alternative.

La société veut mettre en place des Capxstores : des distributeurs de cartouches. C’est d’ailleurs ce que voulait faire Stor-H pendant un temps. Le coût serait 50 fois moins important. Ces distributeurs seront déployés dans des villes-pilotes, à commencer par la région parisienne.

Et ces stores iront au-delà de l’automobile. Namx annonce collaborer en ce moment avec une écurie engagée sur le Vendée Globe 2024 et les courses du IMOCA Globe Series, dans le but de remplacer les 280 litres de carburant embarqués pour générer de l’électricité par son système propriétaire de capsules d’hydrogène vert.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting