Nouveau logo et nouveau site internet : Symbio fait peau neuve, huit ans après sa création. Ces changements interviennent à un moment où la mobilité hydrogène devient une réalité, y compris en France. Née en mode start-up en février 2010, la PME a fait bien du chemin et compte de prestigieux partenaires (CEA, ENGIE, Michelin) dans son capital. Aujourd’hui, plus de 250 véhicules électriques – essentiellement des utilitaires légers (Kangoo ZE H2) – ont été équipés d’un rang extender avec pile à combustible en Europe. Ils ont parcouru plus d’un million de kilomètres à ce jour. Le nombre de véhicules à hydrogène va prendre de l’ampleur avec le projet Zero-Emission Valley en Auvergne Rhône-Alpes, qui prévoit le déploiement de 1000 véhicules et 20 stations d’ici à 2020, et 250 autres véhicules doivent être mis à la route en Normandie dès cette année.

L’entreprise conçoit également des kits de piles à hydrogène qui peuvent être intégrés dans plusieurs formats de véhicules électriques (utilitaires, bus, poids lourds, bateaux).

Au-delà de ces équipements, Symbio propose des services pour les flottes. Grâce à mysymbiofleet.com, les gestionnaires de parcs ont à disposition en quasi temps-réel des informations pour optimiser la gestion de l’énergie de leur flotte, tandis que les conducteurs peuvent utiliser l’application MySymbioRech2rge pour accéder aux stations de remplissage et payer facilement. Par ailleurs, du fait des spécificités de son système hydrogène, Symbio peut intervenir à distance en télémaintenance sur l’ensemble des véhicules.

La nouvelle identité est là pour illustrer ce savoir-faire.

Pour son nouveau logo, la marque prend corps au cœur d’un triangle posé sur sa pointe, symbole à la fois d’équilibre et d’agilité. L’initiale se devine au centre de ce système, dans une typographie à la fois intemporelle et technique. Le site internet (www.symbio.one) , quant à lui, donne résolument la priorité à la modernité – dans son design, ses couleurs – et au contenu, avec des articles pédagogiques sur la mobilité hydrogène.