La société* a développé un logiciel de modélisation-simulation qui permet d’établir la faisabilité économique d’une station de recharge à hydrogène. Cette innovation tombe à pic, car dans le cadre du récent appel à projets H2-mobilité, l’Ademe demande à ce qu’une analyse économique de l’ensemble de la chaîne hydrogène soit réalisée. L’étude doit être faite de la phase de production jusqu’à l’utilisation, l’objectif étant de parvenir à évaluer finement les coûts, la rentabilité d’une station de recharge, et les besoins en investissements.

Le logiciel a été utilisé récemment par la communauté de communes Entre Bièvre et Rhône (ex Pays Roussillonnais), dans l’Isère, dans le but d’évaluer la faisabilité économique d’une station de recharge hydrogène multi-énergies. Il en est ainsi ressorti que coupler la production d’hydrogène vert pour un usage industriel à un usage de mobilité urbaine était nécessaire afin d’optimiser les coûts, le coût de production de l’hydrogène étant ramené à 5 euros par kg contre 12 euros. Sa plateforme est labellisée par le pôle de compétitivité Tenerrdis.

*Seed-Energy est une start-up essaimée du CEA-Liten. Créée en août 2017 par ​Benjamin Guinot, elle permet de valoriser le potentiel de la plate-forme de simulation Odyssey pour l’optimisation du dimensionnement et de la gestion énergétique.