Bye bye Plastic Omnium, bonjour OPmobility

OPmobility
Plastic Omnium devient OPmobility

En changeant de nom, l’équipementier automobile ouvre une nouvelle page de son histoire et confirme l’accélération de sa transformation stratégique en un leader de la mobilité durable et connectée.

« Près de 80 ans après sa création, le Groupe franchit, avec OPmobility, une étape majeure de son histoire. Ce nom rend hommage à notre passé et à nos valeurs, tout en nous projetant dans l’avenir », commente Laurent Burelle, le Président. Et d’expliquer: « OPmobility exprime avec justesse notre stratégie de croissance rentable dans la mobilité durable, en faisant la synthèse entre nos activités historiques dans l’automobile et notre diversification technologique, que ce soit dans l’électrification, l’hydrogène, l’éclairage ou encore les logiciels ».

Et l’hydrogène est une activité forte, comme on peut en juger à travers ces articles, ici, , ou encore ici.

La transformation était déjà palpable, lorsque l’équipementier a lancé son offre autour des logiciels, Opn’soft. « À travers ce changement de nom, nous nous adressons à tous les acteurs de la mobilité durable, dans toutes les géographies. C’est une marque forte, porteuse d’excellence technologique et industrielle pour explorer de nouveaux horizons », explique Laurent Favre, Directeur Général d’OPmobility.

Avec un chiffre d’affaires économique de 11,4 milliards d’euros en 2023 et un réseau mondial de 152 usines et 40 centres de R&D, OPmobility s’appuie sur ses 40 300 collaborateurs pour relever les défis d’une mobilité plus durable.

Lire le communiqué.

Vous voulez en savoir plus sur OPmobility ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur OPmobility ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2