Pour l’Allemagne, l’hydrogène a du potentiel

Selon le Ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, « la technologie des piles à combustible offre un “énorme potentiel, à la fois pour la protection de l’environnement et pour la création d’emplois ». Ainsi, dans l’Union Européenne, d’ici à 2050, l’industrie de l’hydrogène pourrait représenter plus de 5,4 millions d’emplois et un chiffre d’affaires annuel de 800 milliards d’euros.

Mr Altmaier estime que les entreprises allemandes sont à la pointe dans ce domaine. Justement, l’Etat fédéral doit présenter cette année une stratégie autour de l’hydrogène, afin d’industrialiser
des projets et innovations développés dans des centres de recherche. Cet été, les projets choisis seront annoncés et la réalisation doit débuter dès 2020.

Sur la période de 2019 à 2022, des aides d’environ 100 millions d’euros par an sont prévues.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting