Projet de Bertrand Piccard : le point sur les partenaires techniques du vol en avion à hydrogène

Projet de Bertrand Piccard : le point sur les partenaires techniques du vol en avion à hydrogène
Projet de Bertrand Piccard : le point sur les partenaires techniques du vol en avion à hydrogène

Le tour du monde sans escale de Bertrand Piccard à bord d’un avion à hydrogène liquide, à l’horizon 2028, est une formidable vitrine pour la filière. Voyons quels sont les partenaires de ce projet.

Comme nous l’avons écrit hier, l’explorateur suisse va réaliser cet exploit avec le navigateur Raphaël Dinelli, qui est par ailleurs ingénieur. C’est d’ailleurs sa société, 49 Sud, basée aux Sables-d’Olonne, qui est en charge de la supervision générale du projet. Elle est également en charge de la sécurité (avec Airbus), du programme d’essai en vol (en lien avec Daher et la DGAC), de l’encapsulation des cellules solaires, du « power bloc traction hydrogène », et enfin de la construction et de l’assemblage.

GreenGT aux côtés d’Airbus et Safran

Le site de Climate Impulse nous en dit plus sur la liste des partenaires techniques. On apprend ainsi que les études aérodynamiques et fonctionnelles sont menées par Airbus, CapGemini et Daher. Dassault Systèmes intervient au niveau du jumeau numérique et des logiciels techniques. Au chapitre des commandes de vol et du pilote automatique, Daher est de la partie, tout comme Safran pour les moteurs électriques. ArianeGroup est en charge des réservoirs cryogéniques. L’aéroport de Tarbes intervient au niveau de l’hydrogène et des tests structurels. La surprise vient de la participation de GreenGT : la société suisse apporte son expertise au niveau des cellules de puissance. Lors de notre interview, il y a quelques mois, le CEO Jean-François Weber évoquait des projets à venir. C’est confirmé. Et quel projet !

Sans surprise, la société Syensqo (issue de Solvay) – le principal partenaire du projet – est en charge des matériaux composites.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute