Rouen a sa station d’hydrogène

Rouen station d'hydrogène

Depuis cette semaine, le chef-lieu de la Seine-Maritime (Rouen) dispose d’une station d’hydrogène, place du Boulingrin en plein centre-ville. Rouen devient ainsi la seconde ville de Normandie après Saint-Lô (Manche) à mettre en service une station de distribution d’hydrogène. Cette nouvelle étape s’inscrit dans le cadre du projet EASHYMOB, initié par la Région et le département de la Manche, et en partenariat avec le Groupe ENGIE dans le cadre de l’appel à projet (AAP) « Territoires Hydrogènes ». Il prévoit l’installation de 15 stations d’ici 2018 pour la mobilité hydrogène.

Ce premier point de remplissage est financé par la Métropole Rouen Normandie à 50 %, par l’Europe à 35 % et par la Région Normandie à 15 %.

Conçue et installée par McPhy Energy, l’infrastructure permet de recharger les véhicules à hydrogène en cinq minutes à une pression de 350 bars. Avec une capacité de 20 kg d’hydrogène par jour, elle est capable d’alimenter le parc de véhicules à hydrogène circulant dans la Métropole (dont des Kangoo H2). La station est opérée par GNVERT, une filiale du Groupe ENGIE spécialisée dans la distribution de carburants alternatifs.

Vous voulez en savoir plus sur la Normandie ? Alors nos derniers articles sur cette région française devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la région Normandie ici. 

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT