Siemens veut lancer une éolienne produisant directement de l’hydrogène

A travers deux de ses filiales, Siemens Gamesa et Siemens Energy, le géant industriel allemand veut développer une «éolienne à hydrogène» (wind to hydrogen). L’objectif visé est 2025/2026. L’idée est d’intégrer un électrolyseur directement dans la turbine, à la base du mât, pour transformer l’énergie électrique produite par le vent en hydrogène.

L’investissement se monte à 120 millions d’euros.

Le démonstrateur sera intégré dans une turbine off shore fabriquée par Siemens Gamesa et d’une capacité de 14 MW. Bptisé SG14-222DD, ce modèle est présenté comme le plus puissant du monde. Cette éolienne est capable de brasser 39.000 mètres cubes d’air et mesure 222 mètres de diamètre. Elle peut donc accueillir sans problème un électrolyseur.

Siemens entend ainsi apporter une valeur ajoutée aux éoliennes offshore et fournir une solution concurrentielle d’hydrogène vert à l’industrie.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting