Le département de l’Energie accorde une subvention à Nikola Motor

subvention Nikola Motor

Le département de l’Énergie des États-Unis (DOE) a accordé à ce pionnier du camion à hydrogène, Nikola Motor, une subvention de 1,7 million de dollars. Cette enveloppe est destiné à faire progresser ses recherches sur les électrodes à membrane pour piles à combustible (MEA).

La société basée à Phoenix (Arizona) a privilégié une architecture MEA unique pour satisfaire aux exigences de puissance élevée et de durabilité liées à la mobilité lourde. Les recherches sont menées avec des partenaires académiques comme Shawn Litster, professeur à l’Université Carnegie Mellon ; Sanjeev Mukerjee, professeur à l’Université Northeastern ; et Younan Xia, professeur au Georgia Institute of Technology.

Il est à noter que le partenaire de Nikola, le norvégien NEL Hydrogen, a également reçu un investissement de deux millions de dollars de la part du DOE. Les cadres supérieurs de Nikola sont également à la tête de ce projet sur le plan technique.

Vous voulez en savoir plus sur Nikola ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde