Vannes s’ouvre à l’hydrogène


Organisée jeudi dernier par Morbihan Energies, EngieCofely, la Banque des Territoires et la Région Bretagne, une journée d’échanges sur le thème de l’hydrogène a permis de faire le point sur cette forme d’énergie. Plus de 120 personnes ont participé à l’événement.

Il a été question notamment de la la future station de remplissage qui devrait voir le jour à Vannes d’ici la fin de l’année, sur le site de l’usine Michelin. La station sera ouverte au grand public. Ce projet devrait déboucher d’ici la fin 2019, début 2020, sous le nom de code EFFY H2.

L’usine Michelin, qui est spécialisée dans la fabrication de câbles métalliques pour pneumatiques, a besoin d’hydrogène pour son process industriel. Tour l’intérêt du projet est de produire cet hydrogène à partir d’énergies renouvelables, et d’alimenter à la fois le site industriel ainsi que des véhicules.

L’hydrogène pourra en effet alimenter des voitures, des camions été des bus.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting