Vinci investit dans Hype

Vinci investit dans Hype

A travers sa branche Vinci Concessions, le groupe de BTP a décidé d’investir 15 millions d’euros dans Hype, l’opérateur qui dispose de la plus importante flotte de taxis à hydrogène dans le monde. Une mise de fonds qui s’accompagne d’un partenariat stratégique pour un développement en France et à l’international.

Vinci se retrouve donc au capital de Hype aux côtés de HRS et McPhy. C’est un soutien de poids pour la compagnie de taxis, qui poursuit son développement en dehors de Hysetco.

Dans le cadre de ce partenariat, Hype confiera à Vinci Energies la réalisation de nouvelles stations de production et de distribution d’hydrogène en Ile-de-France. D’ici les trois prochaines années, il y en aura 26 (dont 20 d’une capacité d’1 tonne/jour), qui produiront localement cet hydrogène et seront ouvertes à tous les usagers.

Par ailleurs, Vinci Concessions mettra ses ressources au service de Hype pour lui permettre de déployer son réseau de stations dans d’autres régions de France, ainsi qu’à l’international. Rappelons que l’opérateur de taxis planifie l’extension de son service de mobilité hydrogène dans une quinzaine de villes, en France et en Europe.

Vous voulez en savoir plus sur Hype ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde