La Bretagne prévoit de se doter de 10 bateaux à l’hydrogène d’ici 2030

La Bretagne prévoit de se doter de 10 bateaux à l'hydrogène d'ici 2030
La Bretagne prévoit de se doter de 10 bateaux à l’hydrogène d’ici 2030

Présente à Hyvolution, la région va présenter sa stratégie en matière d’hydrogène. Si elle nourrit des ambitions par rapport à l’éolien off shore et à la pêche, elle avance des objectifs concrets pour la mobilité maritime.

La Région Bretagne projette en effet d’équiper une première flottille de 10 bateaux pilotes à l’hydrogène (d’une puissance de 500 kW à 6 MW), pour les dessertes de passagers, le cabotage de fret, la manutention et la pêche. Le chantier du 1er navire de la série a d’ailleurs été lancé. Baptisé « l’île d’Arz », il est destiné au transport de passagers dans le Golfe du Morbihan et sera basé à Vannes dès 2025. Ce premier navire « zéro émission » d’une capacité de 150 passagers nécessitera l’aménagement d’une station hydrogène dans le port de Vannes. Il préfigure d’autres modèles adaptés au fret insulaire ou de plus grande capacité comme les rouliers assurant les liaisons vers les îles de Groix ou du Finistère.

Des lancements cadencés jusqu’en 2030

D’autres navires devront être mis en service, respectivement en 2026, 2028 et 2030. Les candidats recherchés pour mener ces projets industriels d’ampleur devront identifier des solutions innovantes, en particulier pour relever le défi du stockage de l’hydrogène en grande quantité à bord mais dans des espaces limités. La région y voit l’occasion de mobiliser des partenariats industriels, de lancer des études, de former les professionnels des
chantiers marins, et de bâtir les cadres normatifs et réglementaires.

La Bretagne, qui est la plus grosse région de pêche, a fait réaliser des études sur le passage à l’hydrogène d’une partie de sa flotte. L’approche a donné naissance à un projet de barge conchylicole à l’hydrogène (Estebam) et l’intégration d’une pile à combustible à bord d’un navire de pêche existant (projet PilotHy).

Vous voulez en savoir plus sur la Bretagne ? Alors nos derniers articles sur cette région française devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la région Bretagne ici

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute