Une coalition pour favoriser les utilitaires à hydrogène ?

coalition hydrogène

A l’occasion des Journées Hydrogène dans les Territoires, France Hydrogène plaide pour la mise en place d’une coalition pour développer la mobilité. Les précisions avec notre interview de Valérie Bouillon-Delporte.

Alors que le gouvernement doit réviser prochainement la stratégie nationale, France Hydrogène plaide pour une prise en compte de la mobilité. A l’occasion de l’ouverture des journées Hydrogène de Pau, il a été fait mention d’une coalition pour développer la filière des utilitaires. Ainsi, on a appris que le passage à l’échelle était possible à partir d’un seuil de 100 000 utilitaires à l’hydrogène.

« 100 000 VUL, c’est 100 000 piles, 300 000 réservoirs et 10 millions de plaques bipolaires et de membranes MEA », a ainsi souligné Valérie Bouillon-Delporte, première Vice-Présidente de France Hydrogène. Elle va plus loin dans cette interview en podcast.

Retrouvez ici notre article sur France Hydrogène et la mobilité et ici sur les journées H2 de Pau.

Vous voulez en savoir plus sur France Hydrogène ? Alors cet article devrait vous intéresser.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde