Elyse Energy ouvre un site de SAF à Lacq

Elyse Energy SAF Lacq

Elyse Energy ouvre un site de SAF à Lacq

Le producteur d’énergie et ses partenaires* confirment l’implantation de l’usine BioTJet sur le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques). C’est à Lacq qu’Elyse Energy produira des carburants durables, dont une bonne partie sera destinée à l’aviation (SAF).

C’est donc le Président Macron qui s’est chargé de faire l’annonce, vendredi dernier, lors de sa visite chez Safran (lire notre article). Soutenu par l’Etat et l’ADEME, BioTJet répondra à 20% des objectifs nationaux d’ici 2030 en termes d’utilisation de e-biokérosène dans le secteur de l’aviation.

L’usine aura une capacité totale de 110.000 tonnes par an de produits, dont 75.000 tonnes de biokérosène. La production de la société BioTJet complètera le projet eM-Lacq, porté par Elyse Energy, confortant le bassin de Lacq comme l’un des pôles d’excellence des molécules bas-carbone en Europe. Le projet BioTJet seul représente un investissement d’1 milliard d’euros et la création d’au moins 800 emplois directs et indirects. Il s’intègre dans un projet plus large baptisé E-CHO.

Il s’agit du plus gros investissement sur le territoire, depuis la découverte d’un gisement de gaz à Lacq en 1951. L’unité de production sera implantée sur 45 hectares à Pardies sur d’anciens terrains occupés par l’usine Yara France. La mise en service de l’usine est prévue pour 2028 avec un début de construction en 2025.

Elyse Energy prendra la parole sur ce dossier le 21 juin sur le salon du Bourget avec le Président de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset.

Lire nos articles sur BioTjet ici et et Elyse Energy juste ici.

*Avril, Axens, Bionext et IFP Investissements

Inscrivez-vous à nos newsletters pour suivre l’actualité de l’hydrogène.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde