Retour sur les actions de l’Europe dans l’hydrogène

actions Europe hydrogène

Retour sur les actions de l’Europe dans l’hydrogène

En prévision du discours sur l’Etat de l’Union, prévu le 13 septembre à Strasbourg, la Commission Européenne a publié un document récapitulant les actions de l’année écoulée. Nous en avons extrait les faits marquants concernant l’hydrogène.

Et d’abord, un symbole qui témoigne du soutien qu’apporte l’Union Européenne à l’hydrogène : au lendemain de son discours, la présidente Ursula von der Leyen se rendra à Copenhague pour devenir la marraine du premier porte conteneurs au monde propulsé au méthanol vert. « Cet événement
démontre la puissance du pacte vert pour l’Europe pour encourager le secteur à décarboner et à innover », précise la Commission. D’ici à 2030, un quart des navires de Maersk devraient utiliser des carburants verts.

Les énergies renouvelables dépassent le fossile

En préambule, l’UE met en avant le plan REPowerEU, qui a permis de ramener les prix de l’énergie aux niveaux d’avant la guerre en Ukraine et a permis de doper les énergies renouvelables. En mai 2023, pour la première fois de son histoire, l’Europe a produit plus d’électricité
à partir des énergies éolienne et solaire qu’à partir des combustibles fossiles. REPowerEU n’est qu’un début. « Nous accélérons la transition vers une énergie propre grâce à la mise en œuvre de NextGenerationEU, avec près de 270 milliards d’euros mis à la disposition des États membres pour la mise en œuvre des investissements et réformes qu’ils prévoient. Il s’agit notamment de développer les énergies renouvelables, de déployer des véhicules et des transports publics plus écologiques et d’améliorer l’efficacité énergétique de nos bâtiments et de nos espaces publics », indique la Commission.

Des carburant durables pour la marine et l’aviation

Parmi les avancées, il y a la décarbonation de la mobilité (où l’hydrogène peut jouer un rôle). Ainsi, l’adoption des normes révisées d’émissions de CO² pour les voitures et les camionnettes, du règlement sur l’infrastructure pour carburants alternatifs et des règlements FuelEU Maritime et ReFuelEU Aviation représentent des jalons cruciaux dans la décarbonation du secteur des transports de l’UE. La mise en place d’un réseau totalement interopérable et facile d’utilisation de points de recharge et de stations de ravitaillement dans l’ensemble de l’UE, associée à des objectifs contraignants en matière de carburants durables pour les secteurs aérien et maritime, réduira les émissions nettes de gaz à effet de serre et stimulera l’adoption de véhicules, de navires et d’aéronefs à émissions nulles. Il est désormais essentiel de parvenir aussi, rapidement, à un accord sur les normes en matière d’émissions de CO2 pour les véhicules utilitaires lourds.

Des règles pour l’hydrogène renouvelable

« Si l’on se projette dans l’avenir, l’hydrogène apparaît comme un instrument essentiel pour décarboner notre économie et notre industrie », assure le document. Et de poursuivre : « L’UE joue un rôle moteur dans le développement d’une économie mondiale de l’hydrogène ». Les colégislateurs travaillent encore sur le train de mesures concernant la décarbonation de l’hydrogène et du gaz, qui établit un cadre pour l’économie émergente de l’hydrogène, mais l’UE dispose désormais de règles qui définissent l’hydrogène renouvelable. En outre, la Commission, l’industrie de l’hydrogène, la communauté scientifique et les régions de l’UE ont signé, le 1er mars 2023, une déclaration commune dans laquelle ils s’engagent à intensifier et à accélérer l’action commune en matière de recherche, de développement, de démonstration et de déploiement des vallées de l’hydrogène.

Un pacte vert

Afin de garder le rythme dans la course vers le «zéro net» et de renforcer la compétitivité de l’industrie de l’UE, la Commission a dévoilé le plan industriel du pacte vert le 1er février 2023. Ce plan vise à créer un environnement plus propice au renforcement de la capacité de l’UE en matière de production selon les technologies «zéro net» nécessaires pour atteindre les objectifs climatiques ambitieux de l’UE.

Vous voulez en savoir plus sur les actions de l’Europe en matière d’hydrogène ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .


Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde