GCK et Motul renforcent leurs liens et accélèrent dans l’hydrogène

GCK Motul hydrogène

GCK et Motul renforcent leurs liens et accélèrent dans l’hydrogène

Des circuits à la route. Après avoir noué un partenariat autour du sport automobile et avoir développé ensemble une batterie immergée nouvelle génération, le groupe GCK annonce l’entrée à son capital de Motul.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Motul est un acteur français connu mondialement pour la formulation, la production et la distribution d’huiles moteur haute-performance pour les deux-roues, les voitures et autres véhicules. Il dispose également d’une expertise dans les lubrifiants synthétiques. En 2022, Motul avait collaboré avec GCK sur un projet de batterie pouvant accepter les recharges rapides. Le spécialiste avait alors développé un fluide transfert de chaleur. Leur travail commun avait débouché sur le retrofit en mode électrique d’une Lancia Delta Evo, un modèle mythique du championnat du monde des rallyes.

Motul partenaire de la Foenix à moteur hydrogène

Motul a également été partenaire du projet Foenix H2 lancé par Solution F, autre filiale de GCK. La voiture de course à moteur hydrogène avait été exposée lors du centenaire des 24 Heures du Mans en juin dernier (elle a d’ailleurs été exposée plus récemment à l’événement Le Mans Hydrogène, puis ce week-end au salon de l’automobile de Lyon). Le lubrifiant joue un rôle essentiel, face aux contraintes induites par la combustion hydrogène telles que la sensibilité aux combustions anormales – accentuée avec l’hydrogène – le risque d’émulsification dû à la production plus importante d’eau, ou encore les émissions de particules à l’échappement.

Dans quelques mois, le moteur à combustion interne d’hydrogène V8 de 6.2L de cylindrée de la Foenix H2 sera d’ailleurs intégré dans une Jeep Cherokee Chief de 1974. GCK et Motul présenteront ce retrofit à l’occasion du CES de Las Vegas du 9 au 12 janvier 2024. Ce véhicule servira de démonstrateur permettant aux deux groupes d’explorer le marché américain. De toute évidence, les véhicules lourds dont les pick-ups pourraient basculer dans l’hydrogène. D’autres acteurs communiqueront sur ce thème au CES l’an prochain.

Vous voulez en savoir plus sur les dernières avancées de GCK et Motul dans l’hydrogène ? Alors nos 2 derniers articles sur ces 2 groupes devraient vous intéresser. Vous pouvez lire sur GCK ici et sur Motul .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT