La Guyane se lance dans l’hydrogène, en prévision de la fusée Ariane 6 (mais pas que…)

guyane hydrogène fusée Ariane 6
La Guyane se lance dans l’hydrogène, en prévision de la fusée Ariane 6

Alors que le nouveau lanceur a quitté le port du Havre par bateau et doit rallier Kourou d’ici la fin du mois, c’est l’occasion de faire un point sur le projet Hyguane. La base de lancement de la fusée a en effet démarré l’an dernier un projet de production d’hydrogène renouvelable produit à partir d’une centrale photovoltaïque.

Il n’a pas échappé aux visiteurs de Hyvolution qu’ArianeGroup était présent. D’ailleurs, nous en avons profité pour faire l’interview en vidéo de Nadège Vissière, directrice des programmes hydrogène. L’actualité du moment, ce sont les préparatifs en vue du premier vol d’Ariane 6, prévu cet été. Les éléments de la fusée sont en route vers la Guyane, comme le précise ce communiqué.

À terme, couvrir 40 % des besoins en hydrogène d’Ariane 6

C’est donc l’occasion d’évoquer un projet qui concerne justement la nouvelle fusée. L’Ademe rappelle sur son site que le projet Hyguane* permettra de remplacer 15 à 30 % de l’hydrogène carboné nécessaire à la fusée Ariane 6 par de l’hydrogène renouvelable. La part atteindra même 40 % d’ici 2030. Jusqu’à présent, les fusées lancées à Kourou étaient alimentées par un hydrogène carboné, qui était produit sur place par Air Liquide Spatial Guyane.

Cet hydrogène renouvelable sera produit à partir d’un champ photovoltaïque de 5MWc installé à proximité, qui alimentera un électrolyseur de 1,25 MW construit par Air Liquide. Une partie de la production sera liquéfiée pour le spatial (environ 60 tonnes par an), tandis que l’autre sera comprimée pour des usages de mobilité terrestre lourde et stationnaire (environ 45 tonnes par an). Le reste (1 tonne par an) servira à alimenter un nouveau groupe de secours qui remplacera un groupe électrogène.

L’Ademe rappelle au passage que le Centre Spatial Guyanais représente 15 % de la consommation d’électricité de la région. Si l’arrivée d’Ariane 6 retient l’attention, il faut préciser qu’un autre projet est en cours sur ce territoire. Il s’agit de la centrale à hydrogène CEOG, portée notamment par HDF Energy et qui a suscité de la contestation.

*HYdrogène GUyanais A Neutralité Environnementale. Son coût total est de 40,5 millions d’euros, dont 60 % sont financés par l’ESA et 25 % par l’Ademe.

Vous voulez en savoir plus sur la Guyane ? Alors nos derniers articles sur cette région française devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la Guyane ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2