Hopium va s’implanter en région Auvergne-Rhône-Alpes

Hopium Auvergne-Rhône-Alpes

Moins de 10 jours avant sa prochaine assemblée générale, Hopium annonce installer un site d’assemblage de piles à combustible dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Situé dans l’agglomération lyonnaise, ce nouveau site regroupera les activités d’assemblage de piles à combustible, de Recherche et Développement (R&D), situées actuellement à Lyon, ainsi que les équipes de validation et d’essais actuellement établies à Montlhéry.

« Cet emplacement stratégique nous permettra de bénéficier d’un environnement dynamique et d’un bassin de talents qualifiés, favorisant ainsi une synergie accrue entre les équipes R&D et technique pour le développement de notre technologie de pile à combustible pour les transports lourds. Nous sommes convaincus que cette initiative renforcera notre compétitivité et soutiendra notre volonté de garder une longueur d’avance dans un marché concurrentiel », déclare Stéphane Rabatel, le PDG d’Hopium.

Suite à son recentrage sur la pile à combustible, la start-up a dû réévaluer ses besoins. Cette implantation en région Auvergne-Rhône-Alpes permettra donc à Hopium d’être au plus proche de ses équipes de R&D qui œuvrent au développement de la pile à combustible.

Le PDG en profite pour remercier la région Normandie, son Président Hervé Morin, ainsi que Seine Normandie Agglomération et ses élus. Il rappelle que dès le début du projet de la Machina, ils ont été là pour les soutenir « sans faille ». Stéphane Rabatel souligne que Hopium sera « toujours attentif à toutes futures opportunités industrielles qui leur permettraient de collaborer à nouveau ensemble. »

Focus sur la conception et l’assemblage

Hopium a fait le choix de ne pas industrialiser les pièces maîtresses de sa pile et de se concentrer sur ce qui fait le cœur de sa technologie, à savoir la conception et l’assemblage de la pile à combustible ainsi que le développement de l’ensemble des logiciels qui la composent.

Les composants essentiels, notamment les plaques bipolaires et membranes, seront livrés par des fournisseurs selon la conception Hopium, protégée par brevets. Ainsi, la start-up profitera des réductions de coûts associées à ces optimisations industrielles qui seront naturellement plus importantes que si Hopium avait internalisé ces productions, compte tenu des volumes produits et des moyens importants de ses fournisseurs.

À noter que le projet de site d’assemblage d’Hopium a reçu le soutien de l’administratrice judiciaire et de la juge commissaire, en charge du suivi de la procédure en cours. Cette décision témoigne de leur confiance dans l’avenir et le nouveau projet d’Hopium, malgré les difficultés financières du groupe.

Vous pouvez lire le communiqué officiel d’Hopium ici.

Vous voulez en savoir plus sur Hopium et son implantation en région Auvergne-Rhône-Alpes? Alors nos derniers articles sur la start-up devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Hopium ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT