Le tuk tuk à hydrogène a réussi son pari de boucler 24 heures au Mans

tuk tuk hydrogène Mans
Le tuk tuk à hydrogène a réussi son pari de boucler 24 heures au Mans

Au Mans, il y a les 24 heures dans les 24 heures. Antoine Abou a réussi son pari de faire rouler pendant 24 h un tuk tuk pouvant contenir 2 kg d’hydrogène.

On vous en avait parlé dimanche dernier : le tuk tuk à hydrogène que certains avaient aperçu à Hyvolution en février dernier a donc fait escale au Mans. Et de quelle manière. La start-up Systemics Energy a voulu profiter de la semaine des 24 Heures du Mans pour une expérience inédite : rouler pendant deux tours d’horloge, sur le circuit de karting Alain Prost. Un défi technique et humain pour ce tuk tuk qui ne contient 2 kilogrammes d’hydrogène.

Commencée dimanche 9 juin, avec une première boucle réussie (voir la vidéo), l’aventure s’est terminée ce samedi 15 juin à 9 heures, à quelques heures du départ des 24 Heures du Mans. L’engin a bouclé plus de 700 kilomètres (708 km pour être précis).

touk touk hydrogène

C’est pour l’ACO et Systemics l’occasion de démontrer que l’hydrogène peut s’appliquer aussi à la mobilité douce. Pour mener à bien ce roulage en deux phases, douze heures puis douze heures, Antoine Abou a été relayé par les pompiers du SDIS 72, de l’ENSOSP, mais aussi par des ingénieurs d’Alpine ou encore de Toyota, sans oublier la participation de Pierre Fillon (Président de l’ACO), Frédéric Lequien ‘Directeur Général de WEC et de l’ELMS) et Nicolas Le Man (Directeur Général de l’ACO).

La start-up, qui cherche des fonds, profite de cette médiatisation au Mans pour vendre des jetons NFT sur son site.

À l’occasion d’Hyvolution 2024, nous avions eu l’occasion d’interviewer Antoine Abou. Vous pouvez y accéder ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT