Toyota embarque une nouvelle pile à bord des camions Kenworth

Toyota pile camions Kenworth

Alors que le constructeur japonais, Toyota, s’apprête à lancer la nouvelle génération de Mirai (au premier trimestre 2021 en France), il va utiliser la pile à combustible de cette berline sur des camions Kenworth. La technologie va en effet équiper des poids lourds de Classe 8 aux USA. Ces véhicules effectueront des transports sur courtes distances dans les ports de Los Angeles et Long Beach, en Californie.

Le nouveau système de pile à combustible a pu être installé dans un châssis de Kenworth T680. Derrière la cabine, un compartiment plus compact de stockage d’hydrogène contient six réservoirs d’une contenance identique à celle des prototypes précédents. Toutefois, une nouvelle batterie plus puissante à lithium-ion lisse le flux de puissance transmis aux moteurs électriques. Selon Toyota, les camions de seconde génération assurent une autonomie de 480 km à pleine charge (36 tonnes), tout en offrant un agrément exceptionnel, un fonctionnement silencieux et des émissions polluantes nulles.

Vous voulez en savoir plus sur Toyota ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et là.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT