24 h du Mans : le programme hydrogène de la semaine

24h Mans programme hydrogène
24 h du Mans : le programme hydrogène de la semaine

Alors que les 24 h du Mans vont se disputer une fois de plus à guichets fermés, et avec une affiche de rêve, l’Automobile Club de l’Ouest va donner encore plus de visibilité à la filière hydrogène.

Le coup d’envoi a été donné dès dimanche, avec la tentative de roulage pendant 24 h du touk touk à hydrogène d’Antoine Abou. En attendant de rouler à nouveau le 14 juin en soirée, cet engin déjà aperçu à Hyvolution sera exposé dans le cadre du Village Hydrogène. Sur une surface de 2 500 m2, le village sera ouvert et visible par le public dès le 11 juin, à partir de 14 h. Présent avec différents véhicules, Toyota va illustrer les différents usages de l’hydrogène : mobilité, compétition, alimentation en électricité. On pourra y voir aussi un paddock H2 avec la station mobile H2 de TotalEnergies, ainsi que d’autres animations dont la DiscoverHy (une voiturette dotée d’une pile à combustible prête à accueillir les jeunes pilotes sur un parcours zéro émission), ou encore les modèles réduits radiocommandés et à hydrogène de Horizon Educational

Ariane Group exposera un moteur de fusée, tandis que l’armée de l’Air et de l’espace expliquera quels sont ses points communs avec le sport automobile professionnel. A noter également que le SDIS72 (Service départemental d’Incendie et de Secours de la Sarthe ) et l’ENSOSP (Ecole Nationale Supérieure des officiers de Sapeurs Pompiers) partageront leurs connaissances, de même que France Hydrogène qui viendra parler de formation.

Une présentation statique de la H24EVO

Un événement est prévu dès le lendemain, avec la présentation à l’échelle 1 de la H24 EVO. Exposé en statique, ce bolide de troisième génération va attirer les regards. Le reveal sera l’occasion aussi de présenter les partenaires. Si l’ACO a reconduit son partenariat avec Symbio, dans le cadre de MissionH24, on a appris récemment qu’il en était de même avec Dietsmann, une société spécialisée dans les services d’opération et de maintenance dans le secteur de l’énergie. Mercredi, on découvrira la livrée, en présence de l’ensemble des partenaires (TotalEnergies, Symbio, Michelin, OPmobility, Dietsmann, Richard Mille). Au village ACO H2, Symbio déplacera une pile et OPmobility un réservoir, au Mans.

4 bolides H2 en piste le 15 juin

Rappelons également qu’Adrien Tambay a rejoint l’équipe de MissionH24. Intéressé par l’hydrogène, il vient donc compléter une équipe constituée de Norman Nato et Stéphane Richelmi. L’ACO continue de préparer l’arrivée de l’hydrogène en endurance, avec une catégorie H2 prévue en 2027. On saura plus vendredi à 11 h, car l’agenda prévoit en effet une conférence de presse sur ce sujet. L’ACO évoquera la thématique hydrogène, présentée comme le futur de l’Endurance, avec la Fédération Internationale de l’Automobile.

Sur le village hydrogène, on pourra également voir d’autres bolides dont l’Alpine Alpengow Hy4, la Ligier JS2 RH2 et la Foenix H2 de GCK. Aux côtés de la H24, ces voitures prendront également la piste pour un tour de démonstration le 15 juin, quelques heures avant le départ des 24 h du Mans. Une grande première.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde