Rétrofit : une solution pour accélérer la mobilité décarbonée ?

rétrofit solution mobilité

Le rétrofit comme solution pour accélérer la mobilité décarbonée ? C’était le sujet d’une nouvelle table ronde ce matin dans le cadre de l’événement LMH2.

La solution du retrofit en difficulté ?

C’est Jeremy Cantin, le fondateur d’E-Neo, qui a pris la parole en premier. En mai dernier, un post Linkedin de l’intervenant avait fait trembler toute la filière hydrogène (lire notre article). E-Neo, qui était prêt à industrialiser, avait dû jeter l’éponge face à des difficultés de validation des technologies. Réglementations, certifications et homologations, c’est là que le bas blesse.

Jeremy Cantin rappelle tout de même avec fierté que l’entreprise a pu mettre en service un tracteur agricole (lire notre article) et collecter énormément de données dans les sites d’exploitation. Depuis cette annonce en mai dernier, E-Neo a rejoint le groupe Vensys (lire notre article). Fort de 10 entités, ce groupe se spécialise en hydraulique, en robotique et en développement électronique de systèmes.

Les ambitions de la Coalition Retrofit H2

Ce fut ensuite à Leslie Rivat (lire son interview) de la Coalition Retrofit H2 de prendre le micro en main. Lancée par 6 acteurs* en janvier de cette année (lire notre article), cette coalition est née d’un constat. Celui que les chargeurs souhaitant passer à l’hydrogène ne faisaient pas le pas, ne sachant pas à qui s’adresser. De plus, ils connaissent souvent assez mal l’hydrogène et la technologie du rétrofit.

L’objectif de la Coalition Retrofit H2, aujourd’hui composée de 37 membres et partenaires (lire notre article), est donc de rassembler toute la filière : transporteurs, chargeurs, équipementiers, financeurs, rétrofiteurs etc. Cette mise en relation vise une meilleure communication entre chaque partie prenante pour pouvoir par la suite : structurer la filière, développer les écosystèmes, élaborer des partenariats entre membres, définir les zones prioritaires de développement et identifier les barrières (réglementations, financements).

On retrouvera la Coalition Retrofit H2 la semaine prochaine à Belfort.

Le rétrofit comme solution pour la mobilité décarbonée

Didier Arenal (EHM), ajoute que rejoindre la Coalition permet d’accentuer le travail en commun et donc la rapidité de mise en place de projets.
La start-up bretonne a d’ailleurs récemment signé un accord avec Transdev (lire notre article) pour rétrofiter un autocar Crossway avec son moteur 5 temps de 265 kW. Cependant, l’autocar ne prendra la route qu’à partir de l’année prochaine dû à la contrainte du délai d’homologation. Didier Arenal nous informe également qu’un nouveau partenariat pour un 44 tonnes va être annoncé la semaine prochaine. EHM souhaiterait atteindre les 1100 km d’autonomie, de quoi challenger le récent exploit de Daimler (lire notre article).

Bertrand Richard (Safra) a quant à lui dit quelques mots sur le récent partenariat entre Safra et Hyliko (lire notre article). Il affirme qu’à eux deux, ils sont en capacité de rétrofiter une grande partie des autocars, dont les deux modèles les plus vendus sur le marché (Safra est spécialiste du Mercedes Intouro). L’entreprise va d’ailleurs livrer 15 véhicules à la région Occitanie au premier semestre 2024. Bertrand Richard ajoute que le retrofit n’est tout de même pas si simple. En effet, il faut utiliser le même espace pour faire rentrer une chaîne plus volumineuse (réservoirs, piles à combustible, moteur).

Aymeric Dupuy (GCK) est revenu sur le récent appel d’offre de Dunkerque et remporté par GCK (lire notre article). Il confie que le groupe espère homologuer son produit phare, le Iveco Crossway, d’ici la fin de l’année. Alors même que le groupe avance sur d’autres projets (tracteur 44 tonnes, dameuse).

En tout cas, ce qui ressort clairement de cette table ronde est que les pouvoirs publics vont devoir mettre la main à la pâte pour faciliter et accélérer les processus d’homologation et la réglementation.

*Seiya Consulting, PHynix, E-Neo, Alice, EIT InnoEnergy France, DB Shenker, avec l’appui de l’Ambassadeur d’Hydrogène Vert France 2030, Michel Delpon.

Vous voulez en savoir plus sur la solution du rétrofit et la mobilité décarbonée ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT